Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur cette chronique de bricolage culinaire.
Vous y trouverez un large choix de plats végétariens (dont les Sweet sweet patatoes) ou non végétariens (comme la tarte de Montbéliard), d'en-cas (les rouleaux de printemps), de desserts (avec la salade de fruit en soupe de sorcière), simples, rapides et économiques.
Vous pourrez également  trouver des idées pratiques pour l'exercice du bricolage culinaire ou pour la simple dégustation.

3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 15:36

Courgettes, saison des courgettes. Comme tous les ans, nous y revoilà.

 

Cette année, j'ai planté des petits pois, qui sont à point simultanéement aux courgettes.

J'ai donc eu l'idée d'améliorer le velouté.

 

Faire revenir un poireau (il me restait ça au fond du congél, déjà émincé) et 2 courgettes (taille variable selon le nombre de convives). Ajouter de l'eau, aux 3/4 de la hauteur des courgettes.

Ajouter les petits pois (j'en avais un petit bol).

Cuire 15 min. Ajouter une gousse d'ail ou deux, des herbes fraichement cueillies et mixer (s'il y a trop d'eau, la mettre de côté et l'ajouter ensuite pour obtenir la bonne consistance).

 

L'idéal est de ne pas faire cuire les herbes et l'ail pour garder leurs arômes et leurs qualités nutritives.

Au service, ajouter une cuillère de crème. Les petits pois se marient super bien avec la courgette, la couleur du velouté est d'un beau vert pastel.

 

C'est ce que l'on mange ce soir avec un gâteau de salure.

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 13:32

madameDubarry.JPGCette recette commence mal, le titre est un pléonasme. Le potage Dubarry est forcément au chou-fleur, mais comme vous n'êtes pas tous au courant de ce détail, je fais preuve d'un souci de didactique...

 

Enfin bref, il faut bien vous dire que la soupe peut être très fun et que je ne veux pas voir de "oh nan, pas de la soupe" quand je sors la louche ou une recette de potage. Quand vous aurez goûté celle-là, on en reparlera.

Et juste avant la recette, précisons que son nom vient d'une courtisane de Louis Croix-Vé (also named Louis 15), à qui l'on donna le nom de ce nouveau plat au 18e siècle.

 

Il existe deux recettes bien différentes, l'une où l'on rajoute plein de jaunes d'oeufs à la fin et celle qui suit. Je préfère la mienne pour sa simplicité et sa légéreté. Parce que 4 jaunes d'oeufs, ce n'est pas rien, et ça oblige à faire des meringues ou de la mousse au chocolat avec les blancs, et on n'a quand même pas que ça à faire dans la vie hein !

 

Si vous êtes arrivés jusqu'ici, voilà enfin la recette, qui tient en moins de lignes que l'introduction :

 

Il faut couper votre chou-fleur en gardant uniquement les fleurs.

Ajouter 2 à 3 pommes de terre en dès et cuire le tout 20 min avec de l'eau et/ou du lait et/ou du bouillon de légume (un bouillon-cube bio). L'idéal, 1/3 lait, 1/3 eau et 1/3 bouillon.

Avant de mixer, prélever une partie du liquide, que l'on rajoutera ou pas à la fin, en fonction de la densité du potage.

Ajouter de la muscade rapée et ajuster en sel. On peut évidemment ajouter de la crème fraiche qui optimise gracieusement ce potage.

Alors, c'est triste la soupe ?

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 12:21

Une petite soupe toute simple pour les carottes qui sont encore au jardin :

 

Emincer un oignon et le faire revenir dans de la matière grasse.

Ajouter les carottes coupées en petits morceaux (ça cuit plus vite) et deux gousses d'ail. Quelle quantité ? au moins 1kg pour 4 personnes !

Faire revenir environ 5 min.

Verser un bouillon de légume* puis compléter avec de l'eau jusqu'au dessus des légumes.

Saupoudrer d'un peu de cumin en poudre.

Cuire une bonne heure (vérifier le niveau en eau et en ajouter si nécessaire) et mixer. Rectifier en ajoutant sel et cumin si nécessaire.

 

Ajouter un peu de crème fraiche et de la coriandre hachée si vous en avez sous la main.

Cette soupe est délicieuse, vous m'en direz des nouvelles !

 

* je fais le bouillon de légume avec un cube bio

bouillon.png

Je ne fais pas de pub, mais si mon billet pouvait être sponsorisé par Rapunzel, je ne dirais pas non ;p

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 21:43

Au départ, ça fait bizarre de manger les feuilles diverses et variées, mais si vous aviez eu l'occasion de goûter ça, vous voudriez savoir en faire. C'est une recette toute simple mais très très savoureuse. En passant, elle est bourrée de vitamines, ce qui n'est pas négligeable !


Il faut déjà nettoyer les fanes de radis et enlever les plus moches. Celles qui sont un peu flétries peuvent être gardées, de toute façon, tout va être cuit. Vous émincez un oignon et vous le faites revenir à l'huile puis vous ajouter les feuilles. La casserole doit être assez grande pour accueillir le volume des feuilles fraiches, même si au bout de 3 min, il ne reste pas grand chose au fond de la cassorole... Ajoutez ensuite 3 patates coupées en dés (pour un bouquet de radis de la taille de ceux qui sont vendus dans le commerce) et cuire 25 min jusqu'à ce que les patates soient tendres.

Mixer.

Ajouter de la crème, quelques croûtons.

Vous m'en direz des nouvelles.

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 15:08

Une soupe simple, rapide et de saison ?

Faire revenir un oignon émincé, ajouter un bon morceau de potiron en morceaux (1 ou 1,5kg). Ajouter de l'eau, mais pas trop, le sommet des potirons doit resté hors de l'eau sur qq millimètres. Ajouter une poignée de lentilles, saler, poivrer, cuire 25 min.

Mixer, ajouter une bonne cuillère de crème et servir avec des croûtons.

Trop trop bon, même la cripou aime ça !

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 21:45

L'été, les courgettes à n'en plus finir, de plus en plus grosses au fur et à mesure que notre envie de courgette se meurt.

 

Voici un velouté à tomber raide dingue des courgettes, mais qui sera plus adapté à l'après 15 août quand l'automne se profite doucement et que les soirées sont fraiches, voire pluvieuses.

Dans une matière grasse, faire revenir quelques minutes 2 gousses d'ail hachés, un oignon, 4 cuillères de persil haché. Déjà à partir de ce moment là, tout le monde salive. Oh mais ça sent bon, qu'est ce qu'on mange ?

Ajouter la courgette en gros dès. Je dis LA courgette, car les miennes sont montreuses. Il suffit d'enlever le centre qui est peu goûteux et plein de pépins et le reste est délicieux. En fonction de la quantité de courgettes que l'on met, diminuer le mélange ail/oignon/persil.

Saler, poivrer et cuire (sans ajouter d'eau, normalement, les courgettes en sont pleines. Vérifier quand même et ajouter un verre si ça colle) jusqu'à ce que les courgettes soient tendres. C'est assez rapide (20 à 30 min). Mixer et ajouter de la crème fraiche et une bonne poignée de Comté rapé.

Servir en évitant de préciser aux enfants que ce sont des courgettes, et je vous assure qu'il n'en restera pas beaucoup...

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 20:55

Comme promis, voici une version pour enfants du velouté de carottes, car les miennes notamment n'apprécient pas encore tout à fait le goût des épices :

Faire revenir un oignon dans la matière grasse avec 8 carottes de bonne taille coupées en fines rondelles (3 mm pour les perfectionnistes). Laisser ainsi 10 bonnes minutes avec un couvercle, ça ne colle pas les carottes rendent de l'eau.
Couvrir d'eau largement, saler et couvrir pendant 45 min de cuisson. Ajouter alors 2 courgettes moyennes en cubes et continuer la cuisson 20 min. Mixer et servir.

On peut ajouter du lait pour tièdir, de la crème pour augmenter le taux de matière grasse, des croûtons pour un repas complet (enfin, moi ça me fait un repas complet), et du curry par dessus pour les adultes quand même qui aiment bien les épices.
La cuisson est un peu longue, mais les carottes cuisent longtemps. Pendant ce temps, vous pouvez faire d'autres choses, hein ;-)

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 13:56

Voici 15 jours que la météo annonce le retour de la pluie et du froid. Il fait 22° et pas mal de soleil entrecoupé de nuages. Bref, la météo au niveau de l'astrologie, comme d'habitude. Mais....

Le frigo est rempli de carottes, notamment grâce à la cagette de légumes bio qui arrive chaque vendredi. Ordre de l'homme de maison : "il faut cuisiner les carottes avant que tout ne soit fichu". L'homme de maison n'a pas personnellement l'inspiration ou le temps pour gérer les carottes.

J'ai pris une dizaine de carottes de taille moyenne, épluchées et coupées en rondelles assez fines (sinon, la cuisson est trop longue). J'ai haché un oignon, mis à revenir dans la matière grasse, ajouté les rondelles de carottes et laissés revenir une dizaine de minute.
Ensuite, j'ai ajouté 750ml de bouillon de légumes (avec un bouillon-cube bio). Là, il ne semble pas prudent de re'saler, car le bouillon est déjà présalé. Ceci dit, il faut goûter la soupe sur la fin pour vérifier que le dit-bouillon suffisait...
Ensuite, j'ai couvert et laissé cuire 1h ou 1h15, je ne sais plus très bien. Les carottes doivent être tendres pour être mixées. Si en cours de cuisson, le volume d'eau baisse trop, rajouter un peu d'eau, ou de bouillon s'il y en traine encore dans un coin...

Enfiler le tablier car le mixage provoque des giclures à 73%, d'où risque de crépir les fringues (hein mon amour...). Mixer !
Rajouter 15cl de lait d'avoine (remplace avantageusement la crème fraiche, notamment ici), saupoudrer de cumin et de persil haché (si vous avez du persil, moi, j'en n'avais plus...). Vous pouvez remplacer le lait d'avoine par de la crème sans problème.

Remuer un peu, remixer un peu pour vérifier qu'il ne reste pas de morceaux de carottes. Cela donne un velouté délicieux, raffiné, apprécié par les adultes, mais pour lequel certains enfants peuvent restés bloqués sur le goût du cumin ou les minuscules morceaux de persil. Les enfants sont parfois assez stupides. Pas de panique, demain, la recette du velouté de carottes pour les gosses !

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 20:31
En fin d'après-midi, j'avais une envie folle de soupe au pistou. Sauf que.... pas de haricots sous la main et les puristes vous diront que la soupe au pistou contient FORCEMENT des haricots. Oui, mais bon. Partons du principe qu'une recette, ça s'adapte au contenu du frigo, à la saison, au porte-monnaie et que même si le souvenir de la soupe au pistou de la tante Emilia comporte des haricots et le couscous de mamie Leïla du potiron, il faut savoir adapter tout ça.

Pour 3 personnes, j'ai fait revenir un oignon émincé avec 3 feuilles de sauge* également émincées.
Après quelques instants, j'ai ajouté 3 tomates en dés et fait revenir 10 min. J'ai ensuite ajouté 1l d'eau (peut-être plus....) et 3 carottes coupées en batonnets, ainsi qu'une grosse poignée de sarrasin (toute autre céréale peut faire l'affaire, ça remplace les pâtes). Là, il faut saler et poivrer.
J'ai cuit tout ça 25 min puis ajouté une courgette en batonnets et continué la cuisson 10 min, le temps de faire la pommade.

La pommade, c'est l'âme de la soupe au pistou. Il s'agit de basilic, d'huile d'olive et d'ail finement réduits en pommade avec un peu de parmesan. J'ai mis 4 gousses d'ail pressées (je ne regrette pas l'acquisition de mon presse-ail, j'adore ça), 20 feuilles de basilic (j'ai toujours un pot en terre dans la cuisine : il paraît que ça éloigne les mouches, mais surtout, ça monte moins en graine que dans le jardin), de l'huile d'olive (un peu, moins que Maïté en tout cas) et un vieux reste de tomme (car je n'avais pas de parmesan). J'ai tenté de piler ça au mortier, mais ça m'a gonflé et ça a fini au hachoir à main Peugeot (car non contente de rouler en 306, je hache Peugeot).

Image issue du site www.plaque-induction.com

C'est hyper pratique, rapide et facile à laver.

Au moment de servir, on met la pommade (ou pistou) dans les assiettes et un peu de croûtons aillés sur la table.


C'est un plat aux multiples vertues. Il contient des légumes qui doivent être frais. Mais les 2 composants essentielles, ail et basilic, qui ne doivent pas être cuits, mais réservés à part et ajoutés au moment du service dans les assiettes sont des "alicaments" naturels fantastiques. L'ail est formidable, antibiotique naturel, vermifuge puissant, anti-cellulite, et il chouchoute votre système cardio-vasculaire. Mais surtout, il éloigne les sales cons, car il donne une haleine affreuse pour l'entourage qui n'a pas été invité à goutter la soupe. Les jours et lendemains de soupe au pistou, prévenez vos amis et prenez multiples réunions avec des sales cons. J'ai moi-même une liste assez longue qui promet du pistou régulier.
Le basilic est un tranquillisant naturel, il aide à la digestion et à lutter contre les maux de gorge. Il est sensé éloigné les mouches (d'où le pot dans la cuisine) et le diable (d'où l'absorption avant réunion avec le roi des sales cons). Mes proches comprendront...

Bref, demain, mes amis, je vais apporter le reste de ma soupe pour midi, alors tenez-vous à distance et souhaitez bon courage à mes collègues pour mes rendez-vous du jour.



* Il faut avoir un pot de sauge sur le balcon ou un pied dans le jardin, c'est une plante très vivace, assez chouette et très bonne. Ma tante dit qu'en Italie, on se lavait les dents avec une feuille de sauge frottée sur toutes les dents, et pour avoir essayé, en effet, ça fait un bel effet.
Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
13 mai 2006 6 13 /05 /mai /2006 18:39
Cette soupe est difficile à recopier, mais l'idée est ici de vous montrer comment on peut faire une soupe savoureuse à partir de restes.

A midi, nous avons mangé des truites en papillote (avec thym, sauge dans le four durant 15 min emballées dans l'alu), et j'avais fait des carottes et des brocolis à la vapeur. Pour donner un peu de goût à ces légumes, je les ai fait revenir (séparemment) dans un mélange de persil et ail haché. C'était très bon, et je crois pouvoir dire "léger" (spéciale dédicace à l'espionne), ça sentait comme chez ma mamie Joséphine il y a très très très longtemps, la persillade...
Bref, il me restait des légumes mais aussi les tiges des brocolis.

Couper en dés les tiges des brocolis épluchées (l'enveloppe est dure et filandreuse). C'est très long à couper en fait, je récupère tout, mais en enlevant la peau... Il faut bien penser que non seulement c'est délicieux, mais aussi très bon pour la santé, sinon, on laisse vite tomber.
Emincer 4 oignons nouveaux et faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Ajouter les dés de tige de brocolis, et un peu de persillade (2 cuillères à soupe). Couvrir largement d'eau (car en fin de cuisson, on ajoute le reste des légumes), sel, poivre. Cuire jusqu'à ce que les tiges soient tendres (25 min). Ajouter les restes de midi, mixer.
Rajouter eau ou lait pour avoir la bonne consistance. C'est booooonnnnnnn !
Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article