Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur cette chronique de bricolage culinaire.
Vous y trouverez un large choix de plats végétariens (dont les Sweet sweet patatoes) ou non végétariens (comme la tarte de Montbéliard), d'en-cas (les rouleaux de printemps), de desserts (avec la salade de fruit en soupe de sorcière), simples, rapides et économiques.
Vous pourrez également  trouver des idées pratiques pour l'exercice du bricolage culinaire ou pour la simple dégustation.

17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 20:31
En fin d'après-midi, j'avais une envie folle de soupe au pistou. Sauf que.... pas de haricots sous la main et les puristes vous diront que la soupe au pistou contient FORCEMENT des haricots. Oui, mais bon. Partons du principe qu'une recette, ça s'adapte au contenu du frigo, à la saison, au porte-monnaie et que même si le souvenir de la soupe au pistou de la tante Emilia comporte des haricots et le couscous de mamie Leïla du potiron, il faut savoir adapter tout ça.

Pour 3 personnes, j'ai fait revenir un oignon émincé avec 3 feuilles de sauge* également émincées.
Après quelques instants, j'ai ajouté 3 tomates en dés et fait revenir 10 min. J'ai ensuite ajouté 1l d'eau (peut-être plus....) et 3 carottes coupées en batonnets, ainsi qu'une grosse poignée de sarrasin (toute autre céréale peut faire l'affaire, ça remplace les pâtes). Là, il faut saler et poivrer.
J'ai cuit tout ça 25 min puis ajouté une courgette en batonnets et continué la cuisson 10 min, le temps de faire la pommade.

La pommade, c'est l'âme de la soupe au pistou. Il s'agit de basilic, d'huile d'olive et d'ail finement réduits en pommade avec un peu de parmesan. J'ai mis 4 gousses d'ail pressées (je ne regrette pas l'acquisition de mon presse-ail, j'adore ça), 20 feuilles de basilic (j'ai toujours un pot en terre dans la cuisine : il paraît que ça éloigne les mouches, mais surtout, ça monte moins en graine que dans le jardin), de l'huile d'olive (un peu, moins que Maïté en tout cas) et un vieux reste de tomme (car je n'avais pas de parmesan). J'ai tenté de piler ça au mortier, mais ça m'a gonflé et ça a fini au hachoir à main Peugeot (car non contente de rouler en 306, je hache Peugeot).

Image issue du site www.plaque-induction.com

C'est hyper pratique, rapide et facile à laver.

Au moment de servir, on met la pommade (ou pistou) dans les assiettes et un peu de croûtons aillés sur la table.


C'est un plat aux multiples vertues. Il contient des légumes qui doivent être frais. Mais les 2 composants essentielles, ail et basilic, qui ne doivent pas être cuits, mais réservés à part et ajoutés au moment du service dans les assiettes sont des "alicaments" naturels fantastiques. L'ail est formidable, antibiotique naturel, vermifuge puissant, anti-cellulite, et il chouchoute votre système cardio-vasculaire. Mais surtout, il éloigne les sales cons, car il donne une haleine affreuse pour l'entourage qui n'a pas été invité à goutter la soupe. Les jours et lendemains de soupe au pistou, prévenez vos amis et prenez multiples réunions avec des sales cons. J'ai moi-même une liste assez longue qui promet du pistou régulier.
Le basilic est un tranquillisant naturel, il aide à la digestion et à lutter contre les maux de gorge. Il est sensé éloigné les mouches (d'où le pot dans la cuisine) et le diable (d'où l'absorption avant réunion avec le roi des sales cons). Mes proches comprendront...

Bref, demain, mes amis, je vais apporter le reste de ma soupe pour midi, alors tenez-vous à distance et souhaitez bon courage à mes collègues pour mes rendez-vous du jour.



* Il faut avoir un pot de sauge sur le balcon ou un pied dans le jardin, c'est une plante très vivace, assez chouette et très bonne. Ma tante dit qu'en Italie, on se lavait les dents avec une feuille de sauge frottée sur toutes les dents, et pour avoir essayé, en effet, ça fait un bel effet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article

commentaires

frank 22/06/2007 23:11

et moi qui détestait le pistou ... avant ... Il suffit de donner vie à la recette ! merci