Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur cette chronique de bricolage culinaire.
Vous y trouverez un large choix de plats végétariens (dont les Sweet sweet patatoes) ou non végétariens (comme la tarte de Montbéliard), d'en-cas (les rouleaux de printemps), de desserts (avec la salade de fruit en soupe de sorcière), simples, rapides et économiques.
Vous pourrez également  trouver des idées pratiques pour l'exercice du bricolage culinaire ou pour la simple dégustation.

11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 08:35

Ah, le fantasme du yaourt au chocolat... Mille fois tenté, mille fois échoué. Non, je plaisante, certains y parviennent. D'autres jamais. Avec la même recette, exactement. Alors, qu'elle est donc l'astuce, le petit truc qui fait que ça marche ou que ça foire ?

Moi aussi j'adore les yaourts au chocolat, et j'adore le chocolat. C'est donc tout naturellement que j'ai voulu me lancer avec ma toute nouvelle seb issue des années 70 dans la confection de yaourts au chocolat.  Le principe est de faire un cacao chaud avec 1 litre de lait entier (chocolat et sucre, en tablette fondue, en poudre amer, en dosant le sucre suivant le goût).  Ensuite, on le mélange au yaourt, on met en pots, en yaourtière et hop comme d'habitude.

La 1ère fois, j'étais hyper impatiente de goûter. Ma fille commence "Beurk !" Il y avait une première couche amère et granuleuse et seulement en dessus le yaourt. Bon, j'avoue, c'était pas bon, surtout la première couche, parce que le reste, j'aimais assez. J'ai mangé les 8 yaourts...
Le truc, c'est que j'avais mélangé le lait encore trop chaud et que le yaourt l'avait mal pris, en formant cette espèce de croûte granuleuse et dégueulasse au dessus.

Je recommence donc l'opération. J'utilise du Van Houten avec un peu de sucre en cassonade (+ un baton de cannelle et 4 gouttes d'huile essentielle de vanille, c'est bonus). J'ai laissé refroidir mon lait chocolaté un bon moment, au moins 2 heures : il était à température ambiante quand j'ai battu avec le yaourt, mis en pots, en yaourtière, attendre 10h, mettre au frigo, attendre 2h (comme d'habitude quoi...).
Encore une fois, hyper impatiente de goûter. Ma fille commence "Beurk !". Beurk ? Je goûte moi-même personnellement et là, je découvre le yaourt que je voulais, délicieux, la douceur du chocolat sur une petite note d'acidité du yaourt, la perfection. Mes 2 filles et mon chéri détestent "Beurk !" car je pense qu'ils s'attendaient à une crème au chocolat, ils attendaient du sucré, de la sensation régressive type danette. Donc, ils n'aiment pas et sont déçus. J'ai mangé les 8 yaourts.

En somme, je pense qu'il est là surtout le mystère des yaourts au chocolat. Avec le même produit au final, certains adorent, d'autres ont la sensation que c'est encore raté.
Je conseille donc aux becs sucrés, amateurs de chocolats au lait, aux noisettes, chocolat blanc et bonbons de laisser tomber les yaourts au chocolat pour des crèmes au chocolat.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elise 19/03/2008 14:51

Merci pour ta recette de yaourt au chocolat. J'en cherchais une qui marche mais comme tu le dis c'est difficile d'en trouver une bonne. Je vais donc tester ta recette. Merci pour tes conseils. Bonne continuation et n'hésites pas à venir faire un tour sur mon blog. Bye.

Sylvia & Chris 13/03/2008 17:34

Merci pour ton commentaire... ça fait toujours plaisir de savoir qu'une recette de notre blog a été testée... et appréciée !Quand on voit ton blog, on se dit qu'un devrait avoir le courage de ressortir notre yaourtière,mais...Bonne soirée et à bientôt !