Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur cette chronique de bricolage culinaire.
Vous y trouverez un large choix de plats végétariens (dont les Sweet sweet patatoes) ou non végétariens (comme la tarte de Montbéliard), d'en-cas (les rouleaux de printemps), de desserts (avec la salade de fruit en soupe de sorcière), simples, rapides et économiques.
Vous pourrez également  trouver des idées pratiques pour l'exercice du bricolage culinaire ou pour la simple dégustation.

14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 22:54
On pourrait dire que voici le quatrième épisode de la saga du poulet.

Il reste du risotto, et j'imagine que ça ne se réchauffe pas très bien. Riz trop cuit, collant, etc...
A mon reste de risotto, l'équivalent d'un gros bol, j'ajoute un oeuf, un peu de chapelure et/ou de parmesan, je pétris à la main et je forme des boulettes.
Cuire à la poêle dans de l'huile, de tous côtés.
Je sais, c'est un peu gras, mais pas contre, c'est TRES bon.
Repost 0
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 22:46
Troisième épisode de la sage du poulet (voir 1) Poulet rôti et 2) Bouillon de poule)

Emincer un oignon et faire revenir doucement dans un peu de matière grasse. Ajouter un volume de riz (correspondant à votre faim, le nombre de convives, l'âge du capitaine), et progressivement deux volumes de bouillon de poule ("Pitié, faites votre propre bouillon de poule ! " dit la fille qui vient de faire le premier de sa vie, mais qui est déjà fanatique de la chose - non, sérieusement, ça n'a rien à voir !). Si vous n'avez pas assez de bouillon, completer avec de l'eau. Couvrir.
Quand le riz est presque cuit, ajouter les lamelles de poulet restant de votre poulet rôti de samedi (ou même d'un autre jour, ça devrait fonctionner), et les restes de votre frigo (s'ils sont cuits, sinon, faut les ajouter avant, au début de la cuisson du riz). Personnellement, j'ajouter les dés de carotte et de navet utilisés pour faire le bouillon de légume. On peut imaginer des champignons, des petits pois, ou plein d'autres trucs.
La cuisson dure environ 15 minutes, le riz de risotto se doit d'être rond, mais soyons fous-soyons libres, utilisons notre riz préféré (ou celui qui nous reste) à défaut.
En fin de cuisson, ajouter 2 cuillères à soupe de parmesan et une petite louche de bouillon pour que le risotto ne soit pas trop sec. Laisser chauffer quelques instants et déguster.

J'aime bien rajouter un peu de persil plat haché, ça fait joli, c'est bon et plein de vitamines. (A acheter en bottes et congeler haché vu que c'est plus pratique pour la vie de tous les jours où le temps passe si vite).
Repost 0
20 décembre 2005 2 20 /12 /décembre /2005 13:24
Cuire les lentilles avec un oignon épluché entier piqué de 4 clous de girofle, une carotte épluchée, un brin de thym, une feuille de laurier, et du sel (le tout largement recouvert d'eau) de 20 à 40 minutes selon la durée indiquée sur le paquet. Egoutter quand les lentilles sont cuites (s'il reste de l'eau).
Ajouter des knacks coupées en rondelle, remuer, laisser 5 minutes puis servir.

(ça se fait aussi avec des saucisses de Montbéliard ou de Morteau, et c'est bien meilleur)
Repost 0
15 décembre 2005 4 15 /12 /décembre /2005 10:30
- de la choucroute crue
- une palette
- deux belles tranches de lard
- deux saucisses de Montbéliard
- des patates
- des clous de girofle et poivre en grain

Il faut d'abord faire blanchir le chou en le plongeant dans l'eau
bouillante pendant 5 minutes. Jeter l'eau, recommencer l'opération
plusieurs fois (3 par exemple). Ca rendra le chou beaucoup plus digeste,
sinon prévoyez un après-midi difficile.

Dans une cocotte minute, mettre le chou, le lard, la palette et les
clous de girofle et le poivre en grains. Mettre de l'eau (jusqu'au tiers du chou à peu près).
Faire cuire 50 minutes à partir de la rotation de la soupape. Au bout de
50 minutes, ouvrir la cocotte minute et rajouter la saucisse de
Montbéliard. Faire cuire encore 10 minutes.

Pendant ce temps, préchauffer le four thermostat 7-8 et y mettre les
patates entières avec la peau. Elles doivent cuire 30 à 45 minutes et
être un peu noircies.
Et voilà, plus qu'à servir!
  La choucroute de Montbéliard est très simple à préparer et pas si grasse
que ça. Elle est beaucoup moins acide que l'alsacienne car il n' a pas
de vin, elle est cuite à l'eau. C'est la charcuterie fumée qui lui donne
son parfum.

Recette issue de :

"Les recettes de la Climène" par Georges Becker, édité par
Rayot-Depoutot, strictement introuvable
   

Repost 0
24 novembre 2005 4 24 /11 /novembre /2005 10:04
Enorme tarte d'hiver, à manger en plat unique avec une salade. Bravo à Nicolas pour celle de samedi !
j'ai beaucoup apprécié la hauteur de la tarte, bien garnie ! miam !


Etaler une pâte à tarte dans un plat à tarte à bords assez hauts et laisser un frigo durant la préparation.

Cuire 3 saucisses de Montbéliard durant 10 minutes, puis enlever la peau et couper en tous petits bouts.
Faire revenir 2 gros oignons émincés dans 2 cuillères à soupe d'huile de tournesol durant 5 minutes.
Ajouter 300g de lentilles vertes cuites.
Saler, poivrer et laisser cuire à feu moyen jusqu'à évaporation totale de l'eau. Laisser refroidir.

Dans un saladier, mélanger 4 oeufs, 40g de crème liquide, sel, poivre.

Etaler sur le fond de pâte la saucisse, le mélange avec les lentilles et puis la préparation crème-oeufs, et cuire au four 30 à 40 minutes.
A déguster tiède. 
 

Repost 0
17 novembre 2005 4 17 /11 /novembre /2005 08:39
Faire revenir deux oignons et une fine tranche de lard détaillée en lardons.
Au bout de 5 minutes, ajouter un verre de lentilles vertes.
3 minutes plus tard, ajouter deux carottes en petits cubes et un bouquet de persil haché grossièrement.
Ajouter une feuille de laurier, du poivre (on évite le sel car le lard peut saler assez), autres herbes aromatiques, et couvrir d'eau.
Laisser mijoter durant 30 à 45 minutes. On peut rajouter de l'eau à mi-cuisson, car les lentilles absorbent beaucoup de liquide.
Repost 0
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00
Le riz cantonnais se fait traditionnellement avec un riz restant d'un précédent repas.

Faire chauffer une huile neutre dans une poêle avec trois gousses d'ail. Laisser quelques minutes pour que l'huile prenne le goût de l'ail. Enlever les gousses d'ail.
Ajouter un oeuf battu en omelette et le faire cuire en le découpant en petits morceaux. Ajouter ensuite les protéines animales (crevettes, miettes de crabe, cubes de jambon, dés de rôti cuit, etc... selon les restes du frigo). Ajouter le riz. Mélanger et ajouter de la sauce soja (selon le type de sauce, de grande surface ou de magasin chinois, elles sont plus ou moins concentrées... alors, au pif pour la quantité, il suffit de goûter).

Terminer par de la ciboulette émincée, saupoudrée fraiche sur le riz.

Remarque : ce plat se congèle très bien, et les soirs "sans", vous pouvez vous donner l'impression d'avoir appelé un traiteur chinois, et vous installer confortablement devant la tv. Si vous mettez le riz dans une boite en carton et que vous sortez des baguettes, ça sera aussi génial que dans les films américains...
 
Repost 0