Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur cette chronique de bricolage culinaire.
Vous y trouverez un large choix de plats végétariens (dont les Sweet sweet patatoes) ou non végétariens (comme la tarte de Montbéliard), d'en-cas (les rouleaux de printemps), de desserts (avec la salade de fruit en soupe de sorcière), simples, rapides et économiques.
Vous pourrez également  trouver des idées pratiques pour l'exercice du bricolage culinaire ou pour la simple dégustation.

10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 09:31
Petits gâteaux hyper simples, à faire avec les enfants sans aucun souci :

Mélanger à part égale 3 ingrédients, sucre, farine et crème. Donc, avec les enfants, facile de doser en tasses par exemple, une tasse de sucre, une de farine et une de crème. Mélanger. Cela fait un appareil un peu liquide. On place des cuillères sur une plaque à four (avec papier sulfurisé, ça facilitera...), assez espacé surtout la première fournée pour éviter que les gâteaux se chevauchent.

Laisser cuire à 200° jusqu'à ce que le bord du gâteau devienne brun clair. Il faut rester à côté du four, la cuisson est rapide et il ne faut pas trop les cuire. Avec le café, c'est sensationnel !

Merci à Lison pour sa recette.
Repost 0
27 novembre 2007 2 27 /11 /novembre /2007 18:37
Depuis un bon moment, j'ai envie de faire des macarons. Les macarons, c'est rond, c'est bon, mais ça a l'air difficile à réussir. Et mon problème, c'est que rater quelque chose, surtout si ça prend du temps, ça m'énerve et ça me mine le moral... Alors, j'hésite, je repousse, je manque des occasions...

J'ai trouvé sur Marmiton.org un article qui relate une expérience de confection de macarons et me voilà à souhaiter m'y mettre... En décembre ?
Repost 0
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 17:09
Depuis un moment, ça me tentait... Après la machine à pain, la sorbetière, il me fallait la yaourtière pour faire mes propres yaourts. C'est hyper facile et très bon. J'ai trouvé l'objet sur Ebay, une sorbetière Seb des années 70.

A faire le soir pour laisser prendre toute la nuit :
Mélanger un yaourt nature (bio, ben oui, quitte à faire) avec 1l de lait (bio, of course !) entier et verser dans les pots. Mettre les pots dans la yaourtière, brancher, allumer et laisser prendre.
Le matin, fermer les pots, mettre au réfrigérateur mini 1 à 3 heures pour qu'ils soient bien-bien pris.
Faut bien admettre que ce n'est pas compliqué hein !
Faire ça avant la nuit permet que la yaourtière ne soit pas dérangée, ni bousculée, ne reçoivent pas de vibrations ou autres perturbations (machine à pain proche, mixeur, etc) : ça empêche que les yaourts prennent bien.

Désormais donc, 8 yaourts me coûtent 1 yaourt + 1 litre de lait, une façon de lutter contre les augmentation des produits de supermarché, qui compensent la flambée des prix de matières premières. Une autre façon aussi de manger mieux.

Sans compter que à partir de cette base, on peut faire des tonnes de choses plus originales, yaourts au citron, à la confiture, à la vanille, etc-etc...
Repost 0
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 17:01
Recette basée sur une idée de Marmiton...

J'ai utilisé 2,5 yaourts (que je fais moi-même), l'équivalent de 300g, mélangés à 100g de sucre roux (pour moi ça suffit, mais limite pour les enfants) et 3 bonnes grosses cuillères à soupe de crème épaisse. Bien battre au fouet et laisser fondre le sucre pendant que l'on presse 5 ou 6 citrons, selon la jutosité (enfin, j'm'comprends....).

Presser 5 ou 6 citrons et récupérer également la pulpe sans pépin ni partie filandreuse, pour obtenir un équivalent de 250g de liquide. Mélanger à la préparation précédente, au fouet, et progressivement. Puis verser dans la sorbetière, jusqu'à prise complète (tout dépend du fonctionnement de votre sorbetière bien sûr).

J'ai préparé cela à 11h, mis dans un Tupp' (une boite en plastique bien hermétique avec un couvercle en couleur, you know what I mean ?). A 13h, la glace était encore très tendre, donc, ne pas hésiter à la préparer d'avance.
Franchement, ce n'est pas pour me vanter, mais je trouve ça délicieux, rien à voir avec les merdes enrichies d'algues et de conservateurs que l'on trouve en supermarché.
Repost 0
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 21:00
La recette de base, dont je dois faire 3 exemplaires en 2 jours n'apparaît même pas dans mes listes !!!!
Réparons cet oubli.

Contrairement aux recettes habituelles, je ne mets pas d'huile, car de tous temps, cela m'a dégoûté de verser 1/2 voir 3/4 de pot de yaourt rempli d'huile dans une recette. En même temps, si vous pensez à ce qu'il y a dans un pot de Nutella... Plus de 13% d'huile, imaginez ce que ça fait dans un pot de 200g?... Vous aimez manger d'huile à la cuillère ? Moi, moyen... Mais alors me direz-vous, le gâteau va être bien sec et sans saveur ! Et c'est là votre erreur car je compense en mettant 2 yaourts au lieu d'un !

C'est parti :
Mélanger 2 yaourts et 3 oeufs dans un saladier. Laver un pot de yaourt. Il sert de mesure pour la farine et le sucre. Ajouter donc 2 pots de sucre, 3 pots de farine, 1 sachet de levure (ajouter donc la farine et la levure en les passant au tamis, ça fera moins de grumeaux) et une goutte d'essence naturelle de vanille (ou un zeste de citron BIO, ou une cuillère d'eau de fleur d'oranger, ou quelques cuillères de chocolat en poudre, enfin bref, un parfum !).
Mélanger-mélanger pour obtenir un appareil bien lisse et enfourner dans un plat beurré-fariné, à moins que vous n'utilisiez un moule silicone(1). Cuire à 180° jusqu'à une belle couleur dorée. Piquer au couteau pour estimer le degré de cuisson. Remettre éventuellement quelques minutes si le couteau ressort avec de la pâte.
Décorer (2).

(1) J'utilise les moules en silicone très rarement, bien qu'il y en ait pas mal dans mes placards. J'ai fait une fois du pain avec le moule à cake et je me suis rendue compte que le lendemain, le pain avait vraiment un goût de silicone. Cela voudrait donc dire que des petites molécules se détachent du plat pour se coller au gâteau et donner du goût aux préparations les plus fades. Si c'est pour manger du silicone, là, je dis stop !

(2) Tout l'intérêt du gâteau au yaourt est qu'il peut être customisé à mort. C'est une base très bonne, que l'on peut agrémenter comme on le veut, glaçage, chocolat fondu, une couche de confiture au milieu en le coupant dans la hauteur, etc, etc... On peut même utiliser des yaourts aromatisés ou ajouter des ingrédients dans la préparation (pommes, noix, pépites de chocolat, colorant alimentaire, etc-etc.)
Repost 0
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 17:48
Battre 3 oeufs et 60g de sucre, puis ajouter 120g de farine tamisée. Rebattre.
Ajouter 30g de beurre fondu. C'est facultatif, mais essentiel pour que ça soit trop bon !
En continuant à mélanger, verser progressivement 2dl de lait froid.
Verser sur les fruits et cuire 30 min à 200°.

Fruits : 500g de cerises noires (avec les noyaux, ça donne plus de goût et ça fait durer plus longtemps la dégustation), 500g de mirabelles, 500g d'abricots saupoudrés de sucre vanillé, 350g de poires mûres en dès, 400g de framboises....
Repost 0
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 15:52
Simplissime et hyper bon :

Faire fondre au bain marie 200g de chocolat. Quand il est fondu, ajouter 200g de beurre en morceaux et faire fondre le tout.

A côté, battre 4 oeufs entier, 60g de sucre, 80g de farine. Ajouter le chocolat au beurre, mettre dans un moule et cuire 25 min à 180°.
Pour la cuisson, la 1ère fois était insuffisante, pour mon four, c'est optimal à 27 minutes. A tester !

C'est pas hyper light, mais on n'en mange une petite tranche, disons, 1/15ème, soit 16g de beurre par part. Mouais, oubliez....
Repost 0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 16:59
Super facile si on respecte bien les consignes (en rouge, pour vous simplifliez la tâche). Sinon, c'est perdu d'avance !

Fouetter 3 jaunes d'oeufs et 15g de sucre.
Mélanger 15g de crème liquide et 20g de lait. Porter à ébullition avec une gousse de vanille ouverte (ou quelques gouttes d'extrait de vanille).
Tout en fouettant d'une main et sans s'arrêter, mettre une louche de lait/crème (si vous arrêtez, les oeufs risquent de coaguler). Refaite la même opération avec le reste du lait-crème jusqu'à la fin. Le mélange doit être bien lisse.
Remettre le tout dans la casserole et faire chauffer doucement jusqu'à épaissement. Tourner sans arrêter avec une spatule en bois. Dès que le premier signe de frémissement apparait, arrêtez le feu. Le mélange ne doit surtout pas bouillir.

Dans la casserole hors du feu, ajouter une tablette de 100g de très bon chocolat. en morceaux. Pourquoi mettre du chocolat moyen dans une crème au chocolat ? ça ferait une crème moyenne ! alors, choississez-en du bon ! Laissez un peu fondre les carrés de chocolat 5 minutes, puis mélanger le tout pour avoir une crème lisse.

Répartir dans 6 petits pots. Comme ça rentrait dans 4 pots de yaourt en verre, j'ai tout mis dans 4 pots, mais ça faisait trop... C'est assez condensé et lourd comme crème, pas la peine d'en prévoir trop par personne.
Repost 0
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 19:44
Quand on lit la recette, on a du mal à y croire, mais la mousse au chocolat peut être pur chocolat et rien d'autre (hormis les blancs d'oeufs...) :

Faire fondre 200g de chocolat (noir, au lait, mais du bon !) au bain marie avec une goutte de lait (ou d'eau) sur le gaz ou la plaque électrique et en remuant. Il s'agit de faire fondre très doucement le chocolat, pour ne surtout pas l'abimer en le chauffant trop. Plus il y a de sucre, c'est-à-dire, moins il est noir, plus le chocolat risque de s'abimer quand on le chauffe, mais le plus prudent est de faire un bain-marie.

Battre 4 blancs en neige ferme puis les incorporer au chocolat fondu et tiédi. Pour cela, mélanger une première cuillère de blancs au chocolat, puis incorporer progressivement le reste en mélangeant très délicament. Placer dans un plat ou des coupes individuelles (5 parts raisonnables).

Avec cette recette, vous comprenez le sens de l'article Sans craindre la palissade, j'enfonce des portes ouvertes: tout repose sur la qualité du chocolat, puisqu'il n'y a quasiment que du chocolat. Cela revient à manger 40g de chocolat par personne et un petit blanc d'oeuf, c'est raisonnable comme dessert gourmand non ?

Allez, laissez-vous tenter, c'est très impressionnant et même les fanatiques de la mousse au chocolat en redemanderont !
Repost 0
21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 20:57
La saison des groseilles est sur sa fin, mais s'il vous en reste, voici une recette simple et délicieuse.

Prenez vos groseilles (avec les petits morceaux de feuilles et de tiges qui subsistent forcément) et lavez les. Mettez les dans une grande casserole avec un verre d'eau et faire chauffer en écrasant les baies avec une cuillère en bois. Quand elles ont bien éclaté, retirer la casserole du feu.

Mettre les groseilles avec une louche dans un moulin à purée et presser : les déchets restent sur la grille (feuilles, peau, pépins, tiges).
Peser le jus obtenu et ajouter le sucre (750g pour 1kg de jus). Faire bouillir en remuant jusqu'à ce que la mousse en surface disparaisse. La confiture durcit ensuite même si elle semble très liquide. Pour être sûr, on peut en prendre un peu dans une petite assiette et laisser refroidir.

Verser dans des pots très bien lavés et fermer tout de suite.
Repost 0