Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue sur cette chronique de bricolage culinaire.
Vous y trouverez un large choix de plats végétariens (dont les Sweet sweet patatoes) ou non végétariens (comme la tarte de Montbéliard), d'en-cas (les rouleaux de printemps), de desserts (avec la salade de fruit en soupe de sorcière), simples, rapides et économiques.
Vous pourrez également  trouver des idées pratiques pour l'exercice du bricolage culinaire ou pour la simple dégustation.

7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 17:48
Battre 3 oeufs et 60g de sucre, puis ajouter 120g de farine tamisée. Rebattre.
Ajouter 30g de beurre fondu. C'est facultatif, mais essentiel pour que ça soit trop bon !
En continuant à mélanger, verser progressivement 2dl de lait froid.
Verser sur les fruits et cuire 30 min à 200°.

Fruits : 500g de cerises noires (avec les noyaux, ça donne plus de goût et ça fait durer plus longtemps la dégustation), 500g de mirabelles, 500g d'abricots saupoudrés de sucre vanillé, 350g de poires mûres en dès, 400g de framboises....
Repost 0
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 15:52
Simplissime et hyper bon :

Faire fondre au bain marie 200g de chocolat. Quand il est fondu, ajouter 200g de beurre en morceaux et faire fondre le tout.

A côté, battre 4 oeufs entier, 60g de sucre, 80g de farine. Ajouter le chocolat au beurre, mettre dans un moule et cuire 25 min à 180°.
Pour la cuisson, la 1ère fois était insuffisante, pour mon four, c'est optimal à 27 minutes. A tester !

C'est pas hyper light, mais on n'en mange une petite tranche, disons, 1/15ème, soit 16g de beurre par part. Mouais, oubliez....
Repost 0
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 20:31
En fin d'après-midi, j'avais une envie folle de soupe au pistou. Sauf que.... pas de haricots sous la main et les puristes vous diront que la soupe au pistou contient FORCEMENT des haricots. Oui, mais bon. Partons du principe qu'une recette, ça s'adapte au contenu du frigo, à la saison, au porte-monnaie et que même si le souvenir de la soupe au pistou de la tante Emilia comporte des haricots et le couscous de mamie Leïla du potiron, il faut savoir adapter tout ça.

Pour 3 personnes, j'ai fait revenir un oignon émincé avec 3 feuilles de sauge* également émincées.
Après quelques instants, j'ai ajouté 3 tomates en dés et fait revenir 10 min. J'ai ensuite ajouté 1l d'eau (peut-être plus....) et 3 carottes coupées en batonnets, ainsi qu'une grosse poignée de sarrasin (toute autre céréale peut faire l'affaire, ça remplace les pâtes). Là, il faut saler et poivrer.
J'ai cuit tout ça 25 min puis ajouté une courgette en batonnets et continué la cuisson 10 min, le temps de faire la pommade.

La pommade, c'est l'âme de la soupe au pistou. Il s'agit de basilic, d'huile d'olive et d'ail finement réduits en pommade avec un peu de parmesan. J'ai mis 4 gousses d'ail pressées (je ne regrette pas l'acquisition de mon presse-ail, j'adore ça), 20 feuilles de basilic (j'ai toujours un pot en terre dans la cuisine : il paraît que ça éloigne les mouches, mais surtout, ça monte moins en graine que dans le jardin), de l'huile d'olive (un peu, moins que Maïté en tout cas) et un vieux reste de tomme (car je n'avais pas de parmesan). J'ai tenté de piler ça au mortier, mais ça m'a gonflé et ça a fini au hachoir à main Peugeot (car non contente de rouler en 306, je hache Peugeot).

Image issue du site www.plaque-induction.com

C'est hyper pratique, rapide et facile à laver.

Au moment de servir, on met la pommade (ou pistou) dans les assiettes et un peu de croûtons aillés sur la table.


C'est un plat aux multiples vertues. Il contient des légumes qui doivent être frais. Mais les 2 composants essentielles, ail et basilic, qui ne doivent pas être cuits, mais réservés à part et ajoutés au moment du service dans les assiettes sont des "alicaments" naturels fantastiques. L'ail est formidable, antibiotique naturel, vermifuge puissant, anti-cellulite, et il chouchoute votre système cardio-vasculaire. Mais surtout, il éloigne les sales cons, car il donne une haleine affreuse pour l'entourage qui n'a pas été invité à goutter la soupe. Les jours et lendemains de soupe au pistou, prévenez vos amis et prenez multiples réunions avec des sales cons. J'ai moi-même une liste assez longue qui promet du pistou régulier.
Le basilic est un tranquillisant naturel, il aide à la digestion et à lutter contre les maux de gorge. Il est sensé éloigné les mouches (d'où le pot dans la cuisine) et le diable (d'où l'absorption avant réunion avec le roi des sales cons). Mes proches comprendront...

Bref, demain, mes amis, je vais apporter le reste de ma soupe pour midi, alors tenez-vous à distance et souhaitez bon courage à mes collègues pour mes rendez-vous du jour.



* Il faut avoir un pot de sauge sur le balcon ou un pied dans le jardin, c'est une plante très vivace, assez chouette et très bonne. Ma tante dit qu'en Italie, on se lavait les dents avec une feuille de sauge frottée sur toutes les dents, et pour avoir essayé, en effet, ça fait un bel effet.
Repost 0
Published by Ansofie - dans Soupes
commenter cet article
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 13:54
Quand midi arrive, au travail, on se demande parfois où l'on va aller manger. Il y a une époque où on allait fréquemment à la crêperie. C'était avant, quand les crêpes étaient mangeables, maintenant, elles ont un vieux goût de graillon indigeste et nous n'y allons plus. Alors, à midi, je me suis dit "pourquoi pas à la maison aussi, pour le repas des petites pestes ?"

J'ai choisi de faire avec les fonds de frigo, l'objectif était surtout là : ne pas retourner faire de courses, ne pas reprendre la voiture. Ainsi, j'avais au menu, crêpes pommes de terre/Comté/Cancoillotte et crêpe au sucre ou à la confiture pour le dessert. Pour la bonne conscience et l'assurance d'être quand même une bonne mère, des betteraves rouges en dés, des radis émincés et des tomates en dés...

Crêpe de Montbéliard et ses petites crudités

10h30 : découpage des différents légumes pour les crudités (encore que si on réfléchit bien, la betterave n'est pas exactement une crudité...)
10h45 : Cuisson de 2 grosses pommes de terre
11h00 : réalisation de la pâte à crêpe à base de lait tiède (évite le temps de pause). C'est la recette de base, vous pouvez en faire plus, mettre une autre farine, mettre plus ou moins de farine pour une crêpe plus ou moins épaisse.
11h15 : sortie de l'eau des pommes de terre et départ vers l'école

11h37 : retour de l'école, ça s'affole, ça a faim... ça voit les betteraves "J'AIME PAS LES BETTERAAAAAVES !!!!!!"
11h38 : on respire et on épluche les patates.
11h39 : on met à contribution un individu de moins de 7 ans pour sortir le Comté et la Cancoillotte du frigo "JE VEUX DU JAMBON DANS LA CREPE !!!!!""
11h45 : après l'explication du fait de l'absence de jambon, on lance la première crêpe, en disposant les crudités dans les assiettes et en envoyant les individus de moins de 7 ans se laver les mains.
11h46 : Disposer quelques rondelles de patates dans la crêpe dès son retournement, ainsi que de la Cancoillotte et des lamelles de Comté (ou du Comté râpé). Fermer la crêpe selon les instructions précises des individus de moins de 7 ans (vues au Croisic cet été pendant les vacances avec papa....)
11h48 : enchainer sur les autres crêpes pendant que les 1ères refroidissent un peu dans les assiettes : la cancoillotte chaude, c'est chaud et mes pestes ne mangent que tièdasse...

Crêpes salées terminées et englouties (plus ou moins), vous pouvez enchaîner sur les crêpes sucrées. Ici, n°1 n'a pas voulu de dessert et n°2 a pris un kiwi, comme quoi, elles n'abusent pas des bonnes choses, enfin, moins que leur mère ;-)

Crêpes à l'abricot compoté et menthe fraiche
Mettre une noisette de beurre au fond d'une petite casserole et coupé en morceau 3 abricots (par personne). Saupoudrer de sucre (selon l'acidité des abricots) et laisser réduire. Faire la crêpe et au moins où on la retourne, étaler la compote d'abricot avec de la menthe émincée. Fermer et déguster en écoutant le jeu des milles euros, pendant que les monstres sont en train de s'étripper dans leur chambre.
Repost 0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 16:59
Super facile si on respecte bien les consignes (en rouge, pour vous simplifliez la tâche). Sinon, c'est perdu d'avance !

Fouetter 3 jaunes d'oeufs et 15g de sucre.
Mélanger 15g de crème liquide et 20g de lait. Porter à ébullition avec une gousse de vanille ouverte (ou quelques gouttes d'extrait de vanille).
Tout en fouettant d'une main et sans s'arrêter, mettre une louche de lait/crème (si vous arrêtez, les oeufs risquent de coaguler). Refaite la même opération avec le reste du lait-crème jusqu'à la fin. Le mélange doit être bien lisse.
Remettre le tout dans la casserole et faire chauffer doucement jusqu'à épaissement. Tourner sans arrêter avec une spatule en bois. Dès que le premier signe de frémissement apparait, arrêtez le feu. Le mélange ne doit surtout pas bouillir.

Dans la casserole hors du feu, ajouter une tablette de 100g de très bon chocolat. en morceaux. Pourquoi mettre du chocolat moyen dans une crème au chocolat ? ça ferait une crème moyenne ! alors, choississez-en du bon ! Laissez un peu fondre les carrés de chocolat 5 minutes, puis mélanger le tout pour avoir une crème lisse.

Répartir dans 6 petits pots. Comme ça rentrait dans 4 pots de yaourt en verre, j'ai tout mis dans 4 pots, mais ça faisait trop... C'est assez condensé et lourd comme crème, pas la peine d'en prévoir trop par personne.
Repost 0
12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 18:58
A manger froid en entrée avec une petite salade, un flan salé, pour changer :

Faire bouillir 40cl de lait avec 1/2 cuillère à café de cannelle et 1/2 cuillère à café de curry, sel, poivre. Fouettez
Laisser tièdir 5 minutes.
Mélanger 3 jaunes d'oeufs et 2 cuillères à soupe de concentré de tomate (ou un vieux fond de sauce tomate qui reste de vos dernières pastas). Laissez vos blancs de côté, ça se conserve quelques jours au frigo.
Ajouter une louche de lait chaud en fouettant énergiquement vos oeufs à la tomate, puis une autre louche, et encore une, et tout le reste.

Faire cuire au bain marie à 150° dans le four (dans un grand plat avec de l'eau bouillante au fond), dans des ramequins individuels, c'est plus facile à servir.

Mettre au frais jusqu'au repas (ça peut se préparer la veille, c'est cool) et parsemer d'herbes aromatiques fraiches pour le service (basilic, persil ou ciboulette).
Repost 0
Published by Ansofie - dans Végétarien
commenter cet article
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 14:43
Fonds de frigo et idée de Bettina aujourd'hui, une tarte au fromage blanc et fromages rapés :

J'ai commencé par faire une pâte minute légère, en 3 minutes et étalement à la suite sans aucun problème (mais pourquoi acheter de la pâte dans le commerce ???). Puis j'ai rapé tous les vieux morceaux de fromages secs qui trainaient dans le frigo (Comté et Morbier). Sur la base d'une tarte au fromage blanc, j'ai mélangé un bol de fromage râpé, 3 pots de fromage blanc, poivre, noix de muscade et 3 blancs d'oeufs en neige.
J'ai étalé ça sur ma pâte et cuit 30 minutes à 200°. C'est une tarte très haute et qui reste très gonflée.

Très riche en produits laitiers et en calories, mais légère en texture. Typique le truc traître ! Avec une crème brûlée en dessert (jaunes d'oeufs), c'est le repas maudit.
Repost 0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 16:42
A la limite entre une brioche et un pain de mie, un pain brioché plébiscité par mes filles pour le petit déjeuner. Je n'ai jamais vu Lena manger autant au p'tit déj !

Dans ma MAP H.B.M, je mets dans cet ordre :
2 yaourts
60g de beurre en pommade
2 oeufs battus
1 cuillère à soupe de sucre
2 cuillères à café rase de sel
500g de farine
11g de levure (levain fermentescible pour moi)

J'ai mis un programme 12, puis j'ai laissé monter un bon moment. Cela a bien moins monté qu'un pain classique, alors ça m'a un peu inquiètée et retardée. J'avais assez de pâte pour 2 moules à cake:
Beurrer et fariner le moule à cake et faire trois boules égales à mettre au fond du premier moule. Couvrir hermétiquement avec un papier aluminium. Faire monter à 30° (je préchauffe mon four à 40°et je contrôle très précisément la t° pour mettre à monter entre 25 et 30°) et laisser reposer la pâte 1h. Elle n'avait toujours pas beaucoup monté, je pensais avoir raté. En effet, elle a bien levé à la cuisson :
Laisser l'aluminium jusqu'à 10 minutes de la fin de cuisson. Cuire 30 minutes à 200° en tout, et il dore dans les 10 dernières minutes quand on enlève l'alu.

Note : ajouter une goutte de parfum, vanille ou eau de fleur d'oranger.
Note2 : passer du lait avec un pinceau à la surface avant la dernière heure de levée pour qu'elle soit dorée (ou un jaune d'oeuf)
Repost 0
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 19:11
Le pain sec, ça arrive, et je ne le jette pas !
Deux solutions :
- le garder pour des lapins, des chevaux et autres animaux qui apprécient
- le découper en cubes avant qu'il ne soit trop dur et le garder dans un récipient non fermé pour qu'il sèche bien

Cela permet d'avoir des croûtons pour mettre dans la soupe, sous la main au bon moment.
Seulement, quand on le met dans la soupe, le pain devient parfois tout mou tout de suite, et ça, je n'aime pas. Alors, 30 minutes avant de passer à table, je mets le pain dans une assiette qui passe au four, je fais couler 2 ou 3 cuillères à soupe d'huile d'olive et je fais chauffer Th 8, le temps qu'il dore.
Sortir du four et en mettre dans la soupe. Ils sont croustillants, beaucoup moins gras et moins salés que les croûtons du commerce. En plus, ça coûte moins cher, et ça recycle le vieux pain.

Des mois et des mois sans article... et maintenant, un vieux truc pour les croûtons, alors qu'on est déjà au printemps ! Pffff, n'importe quoi moi !
Repost 0
Published by Ansofie - dans Détails pratiques
commenter cet article
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 13:29
Une recette pas si compliquée, et surtout bien meilleure si on la fait à la maison :

Pour faire la béchamel, faire fondre 50g de beurre dans une casserole à fond épais et ajouter 60g de farine. Tourner vivement. Cuire 2 à 3 minutes ce "blond roux". Verser lentement du lait en fouettant vigoureusement au fouet jusqu'à élimination des grumeaux. Porter à ébullition en continuant de tourner. Laisser mijoter ou ajouter du lait pour arriver à la consistance souhaitée en remuant très fréquemment. Saler, poivrer + noix de muscade.

Prix :
50g de beurre : 0,3€
60g de farine : 0,1€
1/2l de lait : 0,3
le reste : 0,05€
soit 6 centimes d'euros
Repost 0
Published by Ansofie - dans Détails pratiques
commenter cet article