Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue sur cette chronique de bricolage culinaire.
Vous y trouverez un large choix de plats végétariens (dont les Sweet sweet patatoes) ou non végétariens (comme la tarte de Montbéliard), d'en-cas (les rouleaux de printemps), de desserts (avec la salade de fruit en soupe de sorcière), simples, rapides et économiques.
Vous pourrez également  trouver des idées pratiques pour l'exercice du bricolage culinaire ou pour la simple dégustation.

15 décembre 2005 4 15 /12 /décembre /2005 22:37
La recette de la choucroute, c'est bien beau, quand il suffit de rajouter les saucisses, mais en effet, comment produit-on cette choucroute que l'on achète à la boucherie ? Car, ça n'existe même pas les arbres à choucroute, pas plus que les arbres à spaghettis... Quoi que....

Alors, que je vous raconte....
La choucroute est issue du chou, que l'on rape et que l'on fermente.
Apparemment, le chou vert (débarrassé des parties vertes) peut être utilisé aussi bien que le chou blanc.
On enlève le coeur du chou, et on le découpe très finement au rabot (on le rape en fait....).
Il faut ensuite le stocker dans un saut étanche, en le mélangeant à du sel et des épices (poivre, girofle, cumin...) et le fermer bien hermétiquement. Il ne doit pas du tout y avoir d'air pour que la fermentation se déroule bien, sans pourrir.

Pendant la fermentation, le sucre contenu dans le chou est converti en acide lactique. C'est d'ailleurs pour cela que la choucroute est une lacto-fermentation , comme le miso, le nuoc-nam, le kéfir, le lait caillé, le yaourt. Il paraît même que la choucroute est une recette millénaire chinoise propagée en Europe et adoptée en Alsace. Je pense que les chinois n'y mettaient cependant pas de knacks...

La lacto-fermentation, et particulièrement dans le cas de la choucroute, a une particularité étonnante et intéressante : La fermentation double le taux de vitamine C contenu dans la matière première
C'est pour cela que l'on peut penser que la choucroute est à l'origine du développement économique mondial dans le sens où elle permet les longs voyages sans chopper le scorbut. C'est cool non ? En hiver, c'est donc une source importante de vitamines et pas seulement un inconvénient gras et générateur de flatulences. Si vous utilisez la recette de choucroute de Montbéliard et que vous limitez la charcuterie, ce n'est pas gras ! D'autre part, il faut savoir que la synthèse des substances naturelles qui dégradent le chou durant la fermentation permet une meilleure assimilation : la choucroute est plus digeste que le chou. De toute façon, il est toujours utile de bien rincer le chou sorti de la saumure et de le faire blanchir une à trois fois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ansofie - dans Détails pratiques
commenter cet article

commentaires